منتديـــات المدرســــــة العليـــــا للأساتــــــذة بوزريعــــــة
مرحبا بك زائرنا الكريم ،إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بزيارة صفحة التعليمات ،كما يشرفنا أن تقوم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع و الإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغبENSB .




 
الرئيسيةالتعريف  بالمدرس .و .جبحـثالتسجيلدخول
 ترقبوا جديد الأخبار على هذا الشريط ..
 تم فتح باب طلبات الاشراف لمن يود ذلك يضع طلبه في المجموعات ( المشرفون) ملاحظة: يجب مراجعة قوانين طلبات الاشراف قبل و ضع الطلب .

شاطر | 
 

 LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
samira_26_92
مشرفة
مشرفة
avatar

انثى
عدد المساهمات : 415
نقاط النشاط : 1348
تاريخ التسجيل : 08/06/2012
تاريخ الميلاد : 26/03/1992
العمر : 26
نوع المتصفح :

مُساهمةموضوع: LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle   الثلاثاء 10 يوليو 2012, 15:28


À partir de 1610-1620, en contrepoint discordant aux excès du roman héroïque précieux, et dans l'héritage de la tradition antique de Pétrone et d'Apulée, des fabliaux du Moyen Âge, de Rabelais, des romans picaresques espagnols et du Don Quichotte de Cervantès, se développe un roman bourgeois que l'on qualifie à l'époque de "comique" et que l'on dirait plutôt aujourd'hui "réaliste". Privilégiant la narration à la première personne, entretenant connivence et complicité avec leurs lecteurs, ces romans de l'individualisme tentent en effet de peindre la vérité des êtres et des choses, sans reculer devant la trivialité. Ils s'attachent à mettre en évidence la diversité et les contradictions de l'homme, l'importance du hasard, la relativité des coutumes, mettant en scène des antihéros, souvent gueux ou fripons, dont la débrouillardise remplace l'héroïsme des personnages du roman précieux. Le ton oscille entre comique et réalisme, en passant par toutes les nuances de la parodie, de la satire, du burlesque, de la farce, du grotesque, grâce à une grande fantaisie verbale et à divers procédés de décalage héroï-comiques entre registre et sujet.

premier chef-d'œuvre du genre est la Vraie Histoire comique de Francion (1623, 1633), de Charles Sorel (1599 ?-1674), bourgeois sans fortune, historiographe de France et écrivain prolixe dans tous les genres. Ce mélange de roman d'apprentissage, de conte philosophique et de satire burlesque, dans lequel le jeune Francion, plongé dans une comédie humaine bigarrée et sordide, vit des aventures picaresques, connaît un énorme succès : c'est un des livres les plus imprimés de son siècle, et très vite le titre "histoire comique" devient une clé de succès. Le Berger extravagant (1627, 1633), présenté de manière explicite lors de sa réédition comme un "antiroman", est une parodie des pastorales à la mode.

Paul Scarron (1610-1660) mène une existence papillonnante de jeune ecclésiastique spirituel et débauché, jusqu'à ce qu'en 1640 une mystérieuse affection rhumatismale le rende paralysé, souffrant et difforme. C'est alors qu'il écrit son oeuvre, adopte le parti de faire rire, et devient l'un des maîtres, dans les genres les plus divers, du style burlesque, de la dérision, et du mélange des registres. Le Roman comique (1651-1657) est l'épopée héroïcomique d'une troupe de comédiens, prétexte à la peinture de la vie provinciale. Dans ce texte très moderne, le romancier se moque de son roman, le commente et le démystifie sur le mode ironique, en révèle les artifices et les conventions gratuites, procède à une constante mise en abîme du récit.

Antoine Furetière (1619-1688), ecclésiastique, procureur fiscal, poète, grammairien de renom, académicien en 1662, exclu en 1685 lorsqu'il publie son propre Dictionnaire (les travaux de l'Académie lui paraissant trop lents), est également un romancier plein de fantaisie. Son Roman bourgeois (1666) est une féroce étude des moeurs de la population bourgeoise de la place Maubert à Paris, mais surtout un roman d'une grande modernité de facture, dont la narration se conteste elle-même et où l'auteur se livre à une satire du roman et rompt sans cesse le fil de l'histoire par des interventions ironiques (l'Avis au lecteur prévient d'ailleurs : "Pour le soin de la liaison, je le laisse à celui qui reliera le livre").





الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Jeu : mots en désordre version Française
» La littérature maghrébine
» français LMD ..l'université de djelfa
» LITTERATURE NEGRO-AFRICAINE
» La plus grande bibliothèque des livres Français

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديـــات المدرســــــة العليـــــا للأساتــــــذة بوزريعــــــة :: 
Forum Français
 :: Français PEP
-
انتقل الى: