منتديـــات المدرســــــة العليـــــا للأساتــــــذة بوزريعــــــة
مرحبا بك زائرنا الكريم ،إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بزيارة صفحة التعليمات ،كما يشرفنا أن تقوم بالتسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع و الإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغبENSB .




 
الرئيسيةالتعريف  بالمدرس .و .جبحـثالتسجيلدخول
 ترقبوا جديد الأخبار على هذا الشريط ..
 تم فتح باب طلبات الاشراف لمن يود ذلك يضع طلبه في المجموعات ( المشرفون) ملاحظة: يجب مراجعة قوانين طلبات الاشراف قبل و ضع الطلب .

شاطر | 
 

 LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
samira_26_92
مشرفة
مشرفة
avatar

انثى
عدد المساهمات : 415
نقاط النشاط : 1348
تاريخ التسجيل : 08/06/2012
تاريخ الميلاد : 26/03/1992
العمر : 26
نوع المتصفح :

مُساهمةموضوع: LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle   الثلاثاء 10 يوليو 2012, 16:34


Durant les dernières années du siècle, l'engouement pour les genres brefs et le merveilleux mettent le conte de fées à la mode. À une période où société et littérature d'imagination sont en crise, la fantaisie et l'évocation nostalgique d'un passé lointain ou mythique sont un refuge. Le succès remporté en 1702 par la traduction des Mille et Une Nuits d'Antoine Galland en témoigne et renforce cet engouement. À l'exception considérable de Charles Perrault, les auteurs de contes sont le plus souvent des femmes.

Le conte est un genre complexe et protéiforme, art naïf et savamment concerté, oscillant entre édification et intentions ludiques. Ses origines sont diverses : savantes (exempla intégrés aux sermons médiévaux, tradition des fabulistes antiques), mais surtout populaires (littérature orale, colportage, bibliothèque bleue). Des récits oraux sont récupérés, c'est-à-dire à la fois déformés et fixés, par un public cultivé. L'héritage des jeux littéraires précieux (madrigaux, portraits, bout-rimés) y importe l'art du sous-entendu ; par leurs critiques allusives et ironiques de la société du temps, les contes de fées annoncent également les contes philosophiques du siècle des Lumières.

Charles Perrault (1628-1703), issu d'une puissante famille de la bourgeoisie d'office, janséniste, protégé de Colbert, effectue une carrière officielle parfaite : délégué à la culture, il devient académicien en 1671. Il se consacre d'abord à la poésie (poèmes burlesques, galants, de circonstance, religieux) et s'affirme comme le chef de file des Modernes (Poème sur le siècle de Louis le Grand, 1687, Parallèles des Anciens et des Modernes, 1688-1697). Il publie ensuite ses contes, dans lesquels il a su transcrire la tradition du merveilleux populaire, peuplé d'êtres étranges tels que l'ogre ou le chat botté. Ces contes s'adressent aux enfants, mais leurs implications psychanalytiques ou politiques sont évidentes. De la transparente et efficace simplicité de son style émergent quelques formules clefs ("il était une fois") qui parfois demeurent comme des proverbes ("tire la chevillette et la bobinette cherra").




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
LITTERATURE FRANÇAISE 1:LE XVIIe Siècle
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» Jeu : mots en désordre version Française
» La littérature maghrébine
» français LMD ..l'université de djelfa
» LITTERATURE NEGRO-AFRICAINE
» La plus grande bibliothèque des livres Français

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديـــات المدرســــــة العليـــــا للأساتــــــذة بوزريعــــــة :: 
Forum Français
 :: Français PEP
-
انتقل الى: